Le caneton

Paroles et musique Claude Léveillée Interprète Catherine Major


Écouter    

Achat


Au bord d’un étang, une famille distinguée
De canards tout blancs se faisait respecter
La mère cependant, pleurait tout le temps
Un de ses canards blancs qui lui mentait souvent… 

Caneton, tu sais qu’il n’est pas bon de mentir
Caneton, prends garde, la vie saura te punir

Peu de temps après, caneton rencontra
Tout près d’un marais un pic-bois des bois
Qui lui proposa un voyage en forêt
Caneton répliqua : « T’en fais pas, je m’arrangerai. »

Caneton, tu sais qu’il n’est pas bon de mentir
Caneton, prends garde, la vie saura te punir

Cette fois, caneton se perdit en forêt
Pendant qu’à la maison la famille s’inquiétait
Le troisième jour, la mère décida
D’aller au secours de son petit fier-à-bras 

Caneton, c’est nous, c’est nous qui t’appelons
Caneton, c’est nous, c’est nous tous qui te cherchons

On le retrouva couché sur la mousse
On le ramena au pays de l’eau douce
Il fut au lit pendant des mois
À ses amis, il dit chaque fois :
« Ne faites pas comme moi, il n’est pas bon de mentir
Ne faites pas comme moi, dites toujours ce qu’il faut dire. »

 

Claude Léveillée

Claude Léveillée est un auteur-compositeur-interprète, pianiste et acteur québécois qui a marqué plusieurs générations d’adultes et d’enfants, depuis les années 60 jusqu’à sa mort en 2011. Il a laissé derrière lui un riche patrimoine musical constitué de plus de 450 œuvres, 40 disques et sept comédies musicales.

C’est en 1955 qu’il crée sa première chanson, intitulée Tes rêves. À cette époque, il est également comédien à la télévision de Radio-Canada, et incarne le rôle mythique de Clo-Clo le clown dans l’émission Domino.  En 1959, il fait la rencontre d’Edith Piaf au cours d’une soirée à la boîte à chansons Chez Bozo, qu’il a cofondé avec d’autres amis artistes. Il écrira plusieurs chansons pour
la chanteuse française, dont Ouragan et Boulevard du crime.

À partir des années 60, il mène une carrière internationale. Il joue du piano et chante devant des salles combles Frédéric, Les vieux pianos, Emmène-moi au bout du monde, La légende du cheval blanc, L’hiver ou Taxi, qui continuent de marquer notre imaginaire. Il a été nommé Officier de l’Ordre du Canada en 1997, ainsi que Chevalier de la Légion d’honneur de France et Chevalier de l’Ordre national du Québec l’année suivante.